ÉCRIRE EN COULEURS

Écrire, c’est inventer, rêver, imaginer, représenter, dessiner… c’est créer :

Des univers, même si mes odyssées ne sont jamais très éloignées de notre réalité.

Des déplacements spatiaux et temporels, mais surtout des parcours intellectuels, des évolutions émotionnelles.

Des personnages, généralement asociaux et renfermés, parmi des caractères exubérants tout en gaieté.

Des dystopies, des tragédies, des thrillers, de la jeunesse à mes heures.

Des récits, des biographies, des histoires de la vraie vie peut-être je mettrai par écrit ?

Des romans de littérature, tels ceux dont j’admire l’écriture, porteront-ils un jour ma signature ?

Des tonalités légères ou dramatiques, optimistes ou nostalgiques, enflammées, humoristiques ? Restons pragmatiques !

Chaque heure, comme un ingénieur, trempant ma plume dans ces couleurs, je cherche le meilleur.

Au gré de mes envies, je m’ingénie, les assortis, je construis des peintures littératures.

Ce bouquet aux coloris coquets, aux teintes pastel irréelles, ces œuvres plurielles,

Vous emmènent dans mon domaine, vous guident parmi les perfides, vous invitent à une visite, gratuite,

Un hameau fait de mots, un foyer de papier, un voyage dans les pages…

Des prologues sur mon blog, et des dialogues pas démagogues, avec vous, en épilogue.

J’y dépeindrai les états d’âme d’une autrice qui fait ses gammes,

J’y déposerai mes questions existentielles, mais souvent matérielles,

J’y consignerai mes interrogations sur le monde extérieur, parfois abscons.

J’espère que vous apporterez votre chaleur, votre valeur, votre couleur,

À ce croquis, à ce brouillon, pour qu’il s’épanouisse comme un papillon de création,

Pour qu’ensemble, nous transformions ces lettres, ces êtres, en toile de maître.

 

 

Crédit photo : Tyler Lastovich on Unsplash

Blog

Lire, se divertir, découvrir
Poésies et chansons

INSOUCIANCE PERDUE

La période que nous vivons actuellement est inédite, angoissante, incertaine, de quoi susciter des interrogations, et inspirer quelques vers, que j’ai proposé au Grand Prix Poésie RATP 2020. INSOUCIANCE PERDUE Le frôler je voudrais. Je Lire la suite…

Restons en contact

Contactez-nous

[pirate_forms]