Dans un roman, la forme est, pour moi, tout aussi importante que le fond. Je suis incapable de me laisser happer par une histoire si mon oeil est fréquemment arrêté par des fautes d'orthographe ou si mon esprit est sans cesse heurté par des tournures grammaticales fautives.

Je porte donc une attention toute particulière à ces points lorsque j'écris mes textes. Or, si notre langue française est aussi riche et nuancée, elle est également particulièrement complexe. Chaque règle d'orthographe a ses exceptions, et pour chaque forme singulière d'origine latine, grecque ou autre, il y a des anomalies inexplicables.

Par choix et par goût, j'ai choisi de me former, d'apprendre ces règles et de retenir ces exceptions, pour écrire de la meilleure des manières en toutes circonstances. Mais pour palier aux oublis ou étourderies, et parce que je suis encore loin d'avoir intégré tous ces préceptes, j'ai cherché un outil qui puisse me seconder dans cette tâche.

Je n'ai pas envie de vous inonder avec des caractéristiques et des comparatifs entre les logiciels existants. Je vais donc simplement vous présenter le logiciel que j'ai choisi, et ce qu'il m'apporte dans mon travail d'écriture au quotidien.

Il s'agit du logiciel Antidote, dans sa 9ème version.

PRÉSENTATION D'ANTIDOTE

Dans mes tâches quotidiennes, que ce soit au travail, pour mes courriers privés ou lorsque j'écris mes textes, Antidote me permet de vérifier en cas de doute. Dans ce cas, je clique sur les symboles ci-dessous pour accéder :

  • au dictionnaire Bouton dictionnaires
  • au guide bouyton guide
LE DICTIONNAIRE

Pour que vous puissiez vous rendre réellement compte du fonctionnement de cet outil, j'ai glissé ci-dessous des copies d'écran illustrant mon propos, en prenant l'exemple d'un des mots présentés dans la section Vocabulaire de ce site, le mot "COERCITION". Vous pourrez agrandir ces vues en cliquant dessus.

Le dictionnaire comporte 10 sous-sections :

Définitions : on y trouve le sens commun du mot recherché, ainsi que ses sens particuliers (histoire, médecine, droit...). Sur la droite, sonr précisés l'origine du mot (latine, grecque...), sa prononciation et le détail en genre et nombre (pour les adjectifs par exemple).

Historique : l'évolution du mot sera illustrée, avec des citations relevées dans différents livres, au cours de l'histoire, présentant les graphies successives du mot.

Synonymes : de la même manière, on trouve ici les synonymes relatifs à chaque sens répertorié précédemment, ainsi que le niveau de langue du synonyme proposé.

Famille : sont ici répertoriés tous les mots appartenant à la même famille.

Antonymes : les contraire du mot recherché sont listés, avec leurs particularités.

Conjugaison : pour les verbes uniquement !

Cooccurrences : il s'agit des termes souvent accolés au mot recherché.

Citations : on pourra trouver des citations de livres ou de journaux dans lesquels ce mot apparaît.

Champ lexical : il regroupe les mots apparaissant le plus souvent dans le voisinage du mot recherché.

Visuel Nano : il présente des images du mot recherché, lorsque la chose désignée est concrète.

LE GUIDE

Le guide est un concentré de tous les livres, manuels, pratiques de grammaire, d'orthographe... On y trouve donc :

Orthographe : Ce guide présente les règles d'orthographe de base concernant le pluriel, les majuscules... mais aussi les points plus délicats comme les homophones.

Rédaction : on trouve dans cette rubrique les règles pour rédiger des courriers, quelque soit le contexte.

Lexique : il s'agit de comprendre les mots, leurs origines, les faux-amis, les anglicismes, les impropriétés lexicales...

Typographie : cette partie répertorie les usages de la typographie telles qu'elles sont aujourd'hui pratiquées.

Grammaire : il s'agit des règles qui régissent l'orthographe des mots en fonction de leur rôle dans la phrase.

Phonétique : cette partie explicite les phonèmes et leur classement, le rythme et la mélodie des mots, la phonétique syntaxique...

Syntaxe : il s'agit ici d'expliquer l'ordre des mots et les règles qui président à leurs regroupements.

Historique : on trouve ici des précisions quant à l'évolution de la langue française dans le temps.

Ponctuation : ce guide présente les différents signes de ponctuation, leur utilisation et la manière dont ils sont intégrés au texte.

Point de langue : sont ici regroupées les chroniques publiées sur le site de Druide informatique en réponse aux questions les plus fréquemment posées par les utilisateurs d'Antidote.

Style : il s'agit de donner des conseils pour rendre la lecture de ses écrits agréables, en fonction du type de texte.

COMMENT J'UTILISE ANTIDOTE
PENDANT L'ÉCRITURE

En phase d'écriture, Antidote me permet de trouver les mots qui me manquent, grâce au dictionnaire Bouton dictionnaires. Je l'utilise de plusieurs manières pour dénicher LE MOT que je voulais utiliser, sans être capable de remettre la langue dessus :

  • par le biais des synonymes : un mot me vient à l'esprit. Ce n'est pas le bon, mais c'est le seul auquel je pense. En cherchant ses synonymes, je trouve de nouveaux mots, desquels je peux chercher les synonymes en cliquant simplement dessus. Ainsi, de fil en aiguille, j'identifie le mot qui reflète exactement ma pensée.
  • par le biais des antonymes : lorsque je ne trouve pas d'autres solutions, il m'arrive d'effectuer le même travail, en démarrant par le contraire de ce que je cherche.
  • par les cooccurrences : je veux qualifier la voix d'un de mes personnages. Je sais qu'elle est grave, mais je cherche un adjectif plus précis. En cherchant les cooccurrences du mot "voix", j'affiche quelques 341 adjectifs descriptifs !
APRÈS L'ÉCRITURE

Lorsque j'ai terminé mon texte, je lance le correcteur d'orthographe Correcteur d'orthographe, chapitre par chapitre.

S'ouvre alors un nouvel écran, pourvu d'un large menu sur la gauche. Dans la partie haute de celui-ci, je peux vérifier tour à tour :

  • la langue : cette partie permet de corriger les fautes d'orthographe,  les incohérences d'écriture du même mot à plusieurs endroits du texte (accent circonflexe ou pas par exemple) et les mots inconnus (notamment les noms propres qu'il faut intégrer au dictionnaire d'Antidote pour qu'ils ne soient plus signalés). L'outil alerte également l'auteur sur les phrases qu'il ne comprend pas en indiquant avoir trouvé une "rupture", il signale également les fautes potentielles d'accord, selon le contexte par exemple.
  • La partie typographie vérifie que le texte correspond aux réglages paramétrés dans l'outil. Ce sont par défaut ceux utilisés dans l'édition.
  • Puis vient la correction du style, la partie la plus importante à mes yeux, celle par laquelle j'entame toutes mes corrections de texte. Elle se découpe en trois onglets, visibles sur la droite de l'écran :

Les répétitions : il s'agit d'un même mot, ou d'une même racine de mot utilisée plusieurs fois dans un nombre de ligne restreint. Par exemple, l'outil signalera "boîte" et "emboîter le pas" même si le sens est totalement différent dans les deux cas.

Les tournures : Antidote signale les constructions passives, impersonnelles, les phrases longues, non verbales ou participales, et les cascades de compléments. Ces constructions ne constituent pas des fautes de français, mais elles sont à éviter, et l'outil les signale pour laisser à l'auteur la possibilité de les supprimer.

Le vocabulaire : un niveau de langue est renseigné dans Antidote pour qu'il détecte les mots familiers, inconvenants ou offensants. Il indiquera également les pléonasmes, les régionalismes ou les verbes ternes. À nouveau, ces signalements sont une alerte pour l'auteur, ce ne sont pas des fautes en tant que tel.

La partie inférieure gauche nous permet d'accéder à trois onglets :

L'onglet révision permet de surligner avec différentes couleurs  :

  • les termes pragmatiques comme qui ? combien ? quand ? où ?
  • les termes sémantiques : forts, faibles, positifs et négatifs.
  • les mots du lexique rares ou inconnus, et les abréviations
  • les mots logiques de charnière, entre guillemets, les incises et les négatives

Ensuite, l'onglet statistiques permet d'obtenir des informations détaillées sur :

  • la taille du texte : les paragraphes, les phrases, les mots, les caractères, les SEC, ainsi que les longueurs moyennes
  • la performance de votre texte : nombre de faute par mots ou par phrases
  • les regroupements aident à voir dans quels domaines vous commettez le plus d'erreurs : orthographe, grammaire, lexique, ponctuation...
  • les mots : quels sont ceux qui reviennent le plus ?
  • l'étymologie : d'où proviennent les mots utilisés ?
  • les temps utilisés dans le texte : passé, futur, présent
  • les catégories de mots : verbes, noms, adjectifs, adverbes...

Un volet inspection permet enfin de mettre en couleur :

  • les catégories de mots vues précédemment
  • les groupes nominaux, verbaux, parenthèses... Ainsi que les propositions conjonctives, infinitives, relatives...
  • les fonctions grammaticales des mots : sujets, compléments d'objets, attributs...
  • les conjugaisons avec les temps employés : passé simple, conditionnels, impératif...
  • les mots classés par genre : féminin ou masculin
  • les rectifications proposées pour une graphie traditionnelle, recommandée ou rectifiée, par rapport à la réforme de l'orthographe intervenue en 1990.

Antidote est un outil payant. C'est vrai. Mais s'il est de nombreux domaines dans lesquels un auteur peut faire des économies, je considère pour ma part que l'orthographe n'en fait pas partie.

Pour de plus amples détails, je vous invite à vous rendre directement sur le site d'Antidote.

Bonne écriture à tous.

Catégories : Mode d'emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.