"OBTEMPÉRER" lu dans LE MANIPULATEUR de John Grisham.

"L’un d’eux a beuglé :

- Malcolm Bannister !

Instinctivement, je me suis levé en grommelant :

- Euh enfin, qu’est-ce que c’est ?

Instantanément au moins cinq fusils automatiques se sont braqués sur moi.

- Mains en l’air ! a hurlé leur chef intrépide.

Et j’ai obtempéré.

En quelques secondes, on m’abaissait brutalement les bras, on m’a menotté les mains dans le dos, et pour la première fois de ma vie, j’ai senti ce pincement indescriptible des bracelets autour de mes poignets. C’est une sensation horrible, inoubliable."

"OBTEMPÉRER" lu dans LA TRESSE de Laetitia Colombani.

Elle n’a pas l’intention de patienter deux heures pour trois points sur le front, un simple pansement suffira, elle doit retourner travailler. Un médecin la rattrape, la fait rasseoir : elle doit attendre d’être examinée. Sarah proteste, mais n’a d’autres choix que d’obtempérer.

Verbe
OBTEMPÉRER
 
Du latin
obtemperare
Signifiant "obéir"
 
Définition
Droit Obéir à, se soumettre à
 
Utilisation
Transitif indirect
Qui requiert un complément d'objet indirect (avec préposition).
Conjugaison
Au futur et au conditionnel, "é" devient "è".

Participe passé toujours invariable.
 

L'ensemble des informations présentées ci-dessus sont issues du correcteur d'orthographe et de grammaire ANTIDOTE.

Catégories : Vocabulaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.